Les services soins-études

Les services appelés soins-études conjuguent les soins institutionnels psychiatriques de longue durée à la poursuite ou la reprise d'études adaptées.
La durée d'hospitalisation peut correspondre à l'année scolaire, elle peut être renouvelée.

Au-delà de l'ambition de réadaptation aux études le plus tôt possible après le déclenchement du trouble psychiatrique, l'objectif de l'hospitalisation est le soin psychique. Il s'appuie sur l'articulation des soins et des études comme ressort essentiel du traitement institutionnel à visée psychothérapeutique.

Les admissions se font sur le principe de l'hospitalisation service libre. Elles se font sur une demande initiée par le psychiatre référent du patient. Une visite de pré-admission est proposée au patient et à sa famille afin de définir le projet de soin-étude. L'accord du patient est un pré requis indispensable.

Différentes modalités d'hospitalisation peuvent être proposées :

  • l'hospitalisation à temps complet, qui correspond aux temps d'hospitalisation habituels. Des permissions thérapeutiques de WE ainsi qu'au cours de certains temps de congés scolaires, permettent de travailler les liens avec la famille et le milieu de vie au travers des interactions avec l'institution.
  • l'hospitalisation de semaine est une modalité d'hospitalisation similaire à celle à temps complet, principalement adaptée aux patients habitant à proximité des cliniques et lorsque les soins l'autorisent.
  • l'hospitalisation séquentielle permet d'alterner les temps d'hospitalisation plus brefs avec des séjours au domicile, selon des séquences déterminées par les objectifs de soin.
  • l'hospitalisation de jour qui peut représenter deux modalités de soins distinctes, en amont ou en aval de l'hospitalisation à temps complet. En amont, elle est adaptée aux situations où rupture d'avec le milieu serait difficile, en aval elle représente un préalable à une sortie progressive.
  • l'hospitalisation de nuit et l'hospitalisation en maison de sortie représentent les temps de rupture progressif d'avec le milieu hospitalier et où les capacités d'autonomie des patients sont confortées.