OFFRE SCOLAIRE

Le service des études, rattaché au Lycée Jean-Baptiste Say, scolarise des élèves âgés de 11 à 25 ans environ et répond à la dynamique soins-études propre aux établissements de la FSEF et au principe de l’alliance thérapeutique.

Le but de la prise en charge « soins – études » est de répondre aux besoins et de prendre en compte les difficultés du jeune malade en travaillant avec les équipes médicales et paramédicales.

Plus d’une centaine de  jeunes hospitalisés peuvent être scolarisés dans l’annexe pédagogique où ils bénéficient d’une évaluation, d’un bilan, des programmes officiels de l’éducation nationale, de la préparation aux examens, d’ateliers pédagogiques, de conseils d’orientation.

L’offre pédagogique comprend :

  • 1 école primaire
  • 1 collège (de la 6e à la 3e + 3e d’insertion + 3e prépa pro)
  • lycée professionnel  (diplôme intermédiaire BAC GA, BAC professionnel GA)
  • lycée général (2nde – 1e et terminale : S. ES. L)
  • 1 lycée technologique : série STMG

Une pédagogie spécifique est également mise en œuvre avec la scolarisation au chevet, la scolarisation adaptée, accueil individualisé pour un positionnement pédagogique, et aussi la rescolarisation pour le collège et le lycée.

Examens préparés :

  • CFG
  • Brevet des collèges séries générale et professionnelle
  • Baccalauréat : séries S – ES – L - STG
  • Diplôme intermédiaire
  • BAC Pro

L’équipe pédagogique entretient des liens permanents avec les services médicaux et paramédicaux, le service éducatif et le service social.

Elle dispose également de moyens adaptés : salles informatique, laboratoires de sciences (physique / chimie, sciences et vie de la terre), gymnase, Centre de Documentation et d’Information. Dans le cadre de la prise en charge scolaire, les activités pédagogiques s’intègrent dans un emploi du temps lié aux soins.

Pour les patients scolarisés et comme dans tout collège ou lycée, la présence aux cours est obligatoire. Une absence ne peut être justifiée que sur avis médical. Il est interdit de regagner le service de soins pendant l’emploi du temps scolaire sans autorisation préalable du Conseiller Principal d’Éducation.

Si le patient est mineur, le corps professoral transmet toutes les informations relatives à la scolarité aux titulaires de l’autorité parentale.