Centre Vitry-le-François

PRÉSENTATION

Communiqué de presse, Ars grand Est et FSEF
Nancy, le 08 mars 2017

Santé mentale : un projet soins-études à Vitry-le-François pour répondre à une problématique de santé publique chez les jeunes de 12-25 ans

Sur proposition de Marisol Touraine, Ministre en charge de la santé, François Hollande, en déplacement à Vitry-le-François ce jour, a annoncé la création d’un établissement de soins-études de la Fondation Santé des Etudiants de France, issu d’une collaboration fructueuse entre la Fondation et l’Agence Régionale de Santé Grand Est. Ce centre de soins-études accueillera des adolescents/jeunes adultes (12 à 25 ans) présentant des troubles psychiques sévères à Vitry-le-François.

Ce type d’établissement, s’inscrit dans le cadre du plan national « Bien-être et santé des jeunes » lancé en 2016 par le Président de la République et permet à des adolescents de bénéficier de soins psychiatriques tout en poursuivant leurs études à distance de leur environnement habituel et en maintenant les liens avec la famille et le milieu social.

Le centre soins-études accueillera et prendra en charge en hospitalisation complète, des adolescents présentant des troubles psychiatriques sévères (psychoses, troubles de la personnalité, troubles majeurs des conduites alimentaires, troubles dépressifs et suites de tentatives de suicide).

Les prises en charge sont assurées, pour les soins, par des professionnels de la santé mentale et pour les études par des enseignants de l’Education Nationale. La démarche thérapeutique est prioritaire et détermine l’organisation des études.

Un soutien financier de 8,7 millions d’euros
Ce projet est financé à hauteur de 8,7 millions d’euros par l’ARS et par le Ministère chargé de la santé. Porté par la Fondation Santé des Etudiants de France, il comporte la création de 60 lits d’hospitalisation à temps plein et de 5 places d’hôpital de jour et ouvrira en 2019. Il permettra également la création de 80 postes. Par ailleurs, il renforcera l’offre de psychiatrie (700 lits et places) de la Fondation.

Il répond à deux enjeux :

  • En termes de santé publique, améliorer la santé mentale des jeunes, grâce à des modalités de prise en charge adaptées,
  • En termes d’aménagement du territoire et de restructuration hospitalière, s’inscrire dans les orientations stratégiques de l’offre sanitaire.

Par ailleurs, en soutenant ce projet qui associera également des partenaires tels que la Mairie et le centre de Vitry-le-François, l’Education Nationale, le centre hospitalier de Vitry-le-François …, l’ARS conforte la dynamique locale de santé qui se développe sur le bassin vitryat.

Téléchargez le communiqué