Taille du texte :

 

Fondation Santé des Étudiants de France

Centre Jacques Arnaud

Centre médical et pédagoqique - Bouffémont (95)

Démarche qualité

 

Engagé depuis de nombreuses années dans une démarche continue d’amélioration de la qualité, le centre Jacques Arnaud définit sa politique autour des grands axes définis comme prioritaires par la Haute Autorité en Santé (HAS) pour son activité sanitaire. Les recommandations de l’Agence Nationale pour l’Evaluation Sociale et Médico-Sociale constituent quant à elles les fondations de l’amélioration continue du Centre de Rééducation professionnelle.

Les axes principaux de la politique qualité se définissent comme suit :

Un management stratégique qui articule son action autour d’un projet d’établissement sanitaire et médico-social partagé, qui donne de la lisibilité à son action par un travail permanent entre les priorités locales, nationales, les préoccupations liées à la prise en charge des patients, des usagers et l’évaluation des pratiques professionnelles.

Une démarche de développement durable qui priorise son action sur les achats écoresponsables, le tri des déchets et une préoccupation permanente quant à l’impact de ses activités sur son environnement. La qualité de vie au travail fait également partie de cette orientation, avec une priorisation des actions définies à partir d’une consultation directe du personnel, une coordination avec les instances représentatives du personnel et la participation de la médecine du travail aux travaux de prévention, notamment pour les Troubles Musculo Squelettiques (TMS).

Un management de la qualité et des risques qui travaille pour l’amélioration continue grâce à des outils et des méthodes validés :

  • La gestion des risques a priori, avec le document unique des risques professionnels, la cartographie des risques et le respect des réglementations spécifiques en matière de sécurité, dont la gestion de crise (plan blanc, PSE)
  • La gestion des risques a posteriori, avec l’utilisation d’un logiciel dédié à la gestion des événements indésirables, le suivi d’un compte qualité qui fait état de l’évolution des risques prioritaires de l’établissement et la capacité d’assurer une maintenance curative
  • L’évaluation des pratiques professionnelles et de la pertinence des soins par différentes techniques, dont le patient traceur
  • L’évaluation de l’accompagnement des stagiaires du CRP à partir du référentiel de la FAGERH
  • L’écoute et la prise en compte de la parole des patients et de leur entourage
  • La gestion des procédures et protocoles internes sur une base partagée qui permet le partage et l’homogénéité des pratiques
  • Le réajustement des priorités d’améliorations en fonction des indicateurs relevés

Une gestion du risque infectieux qui garantisse un bon niveau de maîtrise des pratiques, tant pour les infections nosocomiales que pour l’utilisation des antibiotiques et l’hygiène des locaux

Un respect des droits des patients et des personnes accompagnées par

  • Une consultation régulière de leur avis à propos du fonctionnement institutionnel en CDU et en CVS
  • Une prise en compte suivie de chaque plainte orale et écrite
  • Un auto-questionnement des professionnels à propos de leurs pratiques afin de veiller au respect de l’esprit de bientraitance conformément aux recommandations de bonnes pratiques
  • Le respect du consentement, des croyances, de l’intimité et de la confidentialité
  • Une information claire et fidèle des conditions d’hospitalisation en lien avec l’équipe médicale, paramédicale et les travailleurs sociaux

Une gestion du parcours du patient et de l’usager, qui prenne en compte formellement :

  • Un respect du projet (de soin, de formation, d’insertion) de la personne
  • Un suivi initial et continu de son état de santé pour adapter au mieux la prise en charge
  • Une articulation permanente entre le soin et les études dès que l’état du patient le permet, afin que les projets scolaires, universitaires, d’insertions sociales et/ou professionnelles soutiennent le projet médical et de soins
  • Une prise en compte permanentes des problématiques liées à la nutrition et aux troubles qui peuvent l’accompagner
  • Une attention particulière à la prise en charge de la douleur du patient, sa détection et son soulagement
  • Un accompagnement à l’autonomisation du patient pour qu’il soit acteur de son soin et actif dans la prise en charge, à l’hôpital et à l’extérieur
  • Un management de la prise en charge médicamenteuse afin que l’optimisation de l’utilisation des produits de santé servent au mieux le projet thérapeutique et de vie du patient

Un management des fonctions supports qui tende à l’amélioration de l’efficience :

  • De la gestion des ressources humaines
  • De la gestion des ressources financières
  • De la gestion du système d’information
  • Des processus logistiques

Certification et indicateurs nationaux Le dernier rapport de certification est consultable sur le site de la HAS : https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_259961/fr/centre-medical-et-pedagogique-jacques-arnaud Les principaux indicateurs de l’établissement sont consultables sur le site « scope santé » : https://www.scopesante.fr/#/etablissements/950150052//0/2.296229/49.043859///8/0/0/ Le site de l’ANESM : http://www.anesm.sante.gouv.fr/

L’articulation permanente de ces préoccupations dans le fonctionnement institutionnel a été formalisée selon un schéma général de la démarche qualité du Centre Jacques Arnaud :

 

 

slideCMPJAbouffmont
Centre Jacques Arnaud
5, rue Pasteur
95570 BOUFFEMONT
Tél : 01 39 35 35 35
Fax : 01 39 91 88 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
CRP : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Accès

Autoroute N104, sortie Bouffémont - Baillet-en-France

Transilien ligne H - Gare SNCF Bouffémont Moisselles